Te victimiser tu refuseras

Neuf mois… Neuf mois que je suis en burn out. Il y a un mois, je passais des tests dans une clinique du stress. La journée étant ponctuée de longues attentes entre deux examens cliniques, j’en profitai pour bavarder avec une autre patiente. Celle-ci me posa une question à laquelle je répondis spontanément un « non » catégorique : « allez-vous déjà un peu mieux ? » Pour ma défense, je venais de subir une rechute énorme. Malgré tout, l’impulsivité de ma réponse me surprit moi-même. Et je pris un instant pour essayer de me rappeler les premiers mois de burn-out. Oui, clairement, je vais déjà mieux. Je ne retravaille toujours pas, non, mais je vais mieux !

Continuer à lire … « Te victimiser tu refuseras »

Accepter ta maladie tu feras.

Il m’aura fallu près d’une demi-année de rechutes constantes avant d’accepter que ce burn-out fasse partie de moi. Ma technique des premiers mois ? « Accepter » de s’écrouler quand je m’écroule et se traîner à « rattraper le retard » dès que je tiens debout. Résister, tout faire pour rester soi. Bon, je vous le dis tout de suite, c’est une technique infaillible… pour ne pas guérir. Alors, fonçons découvrir cette troisième leçon : l’acceptation du burn-out.

Continuer à lire … « Accepter ta maladie tu feras. »