Retraite

Je n’ai pas envie de parler de rechute, non. Je tiens toujours le coup. Je gère mon quotidien. Mais je sens que je tire sur la corde. Je remarque que je ne sais plus me poser depuis des mois (depuis la TS de ma fille) et que mon hyperactivité cérébrale est de plus en plus difficile à contrôler. Je sens qu’il y a une multitude d’émotions que je fuis à nouveau : je comble tous les vides par des coups de fil ou autre. Et je sais dorénavant que cette fuite ne prévoit rien de bon à long terme.

Alors, il y a quelques jours, une pensée s’est imposé avec force : je dois partir. Quelques jours où j’oublie mon besoin de tenir le coup en tant que maman, quelques jours face au silence et donc face à moi-même. Il ne s’agit pas tant de recharger les batteries mais plutôt de calmer le mental en le mettant face à ce qu’il fuit.

Il est difficile de partir comme ça. Les retraites sont souvent dans des lieux lointains, sans oublier le prix et l’organisation que ça demande. Mais l’idée s’imposa et je me mis donc à chercher sur internet… Sans grande conviction, en mode « on ne sait jamais ». Et là, incroyable, je trouve une retraite spéciale Burn-out, pas loin, pas longtemps et pas cher. Pour couronner le tout, celle-ci a lieu dans quelques jours. Clin d’œil du destin ? Il y a un an, j’aurais pesé le pour et le contre durant des jours et des jours. J’aurais craint le côté religieux qui n’est pas trop ma tasse de thé par exemple. Aujourd’hui, je ressens juste le plaisir de vivre une petite aventure en immersion totale. Mes précédentes retraites m’ont appris que nos craintes sont principalement liées à notre zone de confort, qu’il y a toujours du positif à retirer d’une telle expérience.

Donc, voilà, j’avais envie de partager cette nouvelle avec toi. Je pars de dimanche à jeudi prochain découvrir un lieu de recueillement, affronter le silence, prendre quelques jours de recul. Et la facilité avec laquelle j’ai pris la décision montre à elle seule les bienfaits de mes retraites précédentes. Pourtant, tenir le silence, fuire les écrans et m’imposer cette introspection ne sera pas chose aisée.

Curieux ? Allez, je te laisse le lien vers ma destination :

https://csilapairelle.be/activites/burn-out-comment-rebondir-ou-aider-a-rebondir-2/?occurrence=2020-03-15

N’hésite pas à me faire part de ton expérience si tu as déjà passé quelques jours dans un lieu religieux tel que celui-ci… D’ailleurs, qui sait, tu m’y rejoindras peut-être ! 😉

Auteur : hp DYSjonctée

Dys, hp et en burnout sévère... parce que je ne fais jamais rien à moitié.

Une réflexion sur « Retraite »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s