1e septembre : le début d’une nouvelle vie

Demain, c’est la rentrée.

Demain, nous laisserons définitivement derrière nous les embouteillages. Nous gagnerons deux heures par jour. Nous pourrons réveiller les enfants à l’heure où nous quittions la maison. Nous pourrons privilégier le vélo à la voiture. Nous aurons ++ de temps entre les devoirs et l’heure du couchée…. Demain, tout peut changer.

Mais évidemment, aujourd’hui, et ce depuis quelques jours, le stress est palpable à la maison. Je ressens leur peur de l’inconnu, la tristesse de ne pas retrouver leurs copains mais aussi l’excitation à l’idée d’avoir plus de temps pour jouer. Le sujet principal de cette semaine n’est pas difficile à deviner : la tortueuse zone de confort. Nous parlons de nos émotions tout en dessinant ensemble et nous nous rassurons que tout va bien se passer. Dans un coin de ma tête, je pense surtout à ma plus grande. Elle refuse de parler de ce changement d’école tellement ça l’angoisse. Elle qui s’enfonce dans la phobie scolaire depuis deux ans… Si seulement…

Je parle rarement de l’ampleur qu’a pris la vie scolaire dans notre quotidien des dernières années. À quoi bon ? Je sais qu’il faut l’avoir vécu pour savoir à quel point les études peuvent devenir un enfer (malgré la bienveillance de TOUS) et, surtout, à quel point elles peuvent avoir des conséquences graves sur la santé… Cette année, l’école prendra peut-être un peu moins de place dans notre vie. J’y pense et puis j’oublie depuis deux mois mais là, on y est, c’est demain. Une petite voix craint que les problèmes s’empirent. Mais je me force à penser le contraire. Et si… Si seulement…

Auteur : hp DYSjonctée

Dys, hp et en burnout sévère... parce que je ne fais jamais rien à moitié.

Une réflexion sur « 1e septembre : le début d’une nouvelle vie »

  1. Bonjour à toute ta petite famille… J espère sincèrement que l année scolaire va bien se passer. J’ai moi même vécu cette situation avec mes enfants il y a 20 ans déjà (changement d école pour se libérer de l emprise de mes beaux parents et pour se rapprocher de la maison). Rien a été facile mais surtout sache que tout passe et que les bienfaits se récoltent au fur et à mesure du temps. Mes enfants ont vécu la phobie scolaire toute leur vie et aujourd’hui à l âge adulte tout va bien…. Ils ont trouvé leur place, non conformiste, mais qui leur convient. Chaque jour qui passe ne te culpabilise pas sur les choix que tu leur imposes car leur réaction aux faits leur appartient, à eux seuls… Courage à tous. Un jour…. Vous regarderez en arrière et vous en rigolerez tous ensemble de ce fichu passé scolaire… Crois moi… . Et toi tu retravailles ? Bisous à toute ta belle petite famille. Vous êtes de belles et bonnes personnes…. Isabelle

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s