23 mai, quatrième jour de retraite

Horreur, j’ai passé 24 h sans réseau. Mon problème est résolu mais j’ai ressenti une telle angoisse à être là sans internet ni même juste la fonction première d’un téléphone… Aie, ma dépendance à la connexion continuelle m’a sauté aux yeux. Il faudra que je fasse une retraite avec l’objectif de me déconnecter. 😜

La journée d’hier était formidable. Nous avons fait une promenade de trois heures. Génial. Magnifique. Moi qui traîne mon corps depuis un an et demi, je me retrouve à faire une promenade de folie en montagne (c’était donc loin d’être plat) sous un soleil tapant (je suis super sensible à la chaleur). Pas de vertiges, rien. C’est dans des lieux comme ici qu’on peut vraiment se rendre compte que le burnout n’est pas un mal comme un autre et je ne remercierai jamais assez la vie d’avoir mis ma psy sur mon chemin. Elle a une telle vision de la maladie… Sans elle, je n’y arriverais pas. Elle me fait non seulement comprendre que je ne laisse aucune place à mon corps et aux émotions négatives, mais elle me permet aussi de venir à un endroit où il reprend tous ses droits. C’est dans ces moments là que j’intègre la maltraitance que je fais subir à mon corps et c’est ici que je comprends pourquoi il m’envoie bouler depuis un an et demi. 😉

Chaque jour, j’ai un soin du corps. C’est un genre de chiatsu centré sur la libération des émotions coincées dans le corps. Cette fois-ci, j’ai ressenti beaucoup moins de souffrance que la veille. Par contre, j’ai ressenti très fort le combat intérieur de mon corps pour se faire enfin entendre et mon refus d’y céder. Je sais que beaucoup me prendrais pour une folle si j’exprimerais ce genre de choses… Mais ce blog est mon défi : être moi. Et si tu me lis, c’est parce que tu te reconnais dans mes souffrances. Alors je refuse de jouer dans le moindre tabou. Mon burnout m’oblige à prendre conscience du pouvoir du corps et je sais qu’on ne sait le comprendre sans l’avoir vécu. Tant pis pour ceux qui ne comprennent pas, c’est pas grave. Ce qui m’intéresse, c’est de partager avec ceux qui essaient, eux aussi, de trouver des solutions à ce mal-être.

La peur de cette souffrance a été tellement forte cette fois-ci que j’ai fait une crise de tétanie. Si je te dis ça, c’est uniquement pour te montrer que non, ce n’est pas facile, mais je suis persuadée que je n’irai pas mieux tant que je n’affronte pas ce monstre en moi. Mais, tout comme hier, le corps s’est détendu après un moment, enfin… Quel bien-être inimaginable nous envahit par après, telle une récompense pour notre courage 😉 Le soulagement qu’on ressent permet de changer les connexions neuronales : tu vois, il ne se passe absolument rien de grave quand tu acceptes de ressentir les émotions négatives coincées en toi. Elles se libèrent, elles te libèrent. Et je sais que c’est à force de my confronter dans un contexte rassurant, en étant guidée, que je vais apprendre à gérer les angoisses comme une grande quand elles apparaîtront.

Aujourd’hui était une journée plus calme, je vais donc passer le récit et je te retrouve demain pour le dernier jour… Déjà… Rentrer un jour plus tôt pour ne pas rater le vote obligatoire, quelle idée à la con que j’ai eue (oui, tu me poses souvent la question, je suis bien belge 😉). Moi et ma foutue manie d’obéir aux règles 😉

Là, je suis dehors, à l’ombre. Un vent frais me soulage de la chaleur du soleil. Je me sens paisible. Que ça fait du bien de pouvoir laisser un peu de repos à ce corps qui en a temps besoin. Que ça fait du bien de reprendre confiance en la vie. J’ai trouvé ma voie pour guérir, je le sais. Il ne me reste plus qu’à accepter le temps que ça me demande…

Merci à toi qui me lit, qui me soutient à travers tes messages. Merci ❤️

Auteur : hp DYSjonctée

Dys, hp et en burnout sévère... parce que je n’en fais jamais rien à moitié.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s