19 mai : sortir de sa zone de confort

Il y a quelques jours, j’ai fait allusion à une grande décision que j’avais prise. Bon, ce n’est pas vraiment une « grande décision ». Mais je suis tellement accro à ma zone de confort qu’à mes yeux, cette décision devrait me valoir une médaille d’honneur…. Si, si, j’exagère à peine.😉

Il y a deux mois, je suis partie une semaine en retraite. C’était ça ou l’hospitalisation. Et je sentais, à tort ou à raison, que l’hospitalisation ne m’apporterait rien de bon. J’ai besoin de me libérer de toutes mes croyances limitantes et autres. L’hospitalisation n’allait-elle pas encore plus me conformer dans l’idée que je suis une faible bien incapable de mener ma vie à bien, que je ne suis pas faite pour ce monde ? Est-ce dans un tel lieu qu’on allait m’aider à découvrir cette part de moi enfouie depuis si longtemps ou allait-on juste renforcer mon impression de ne pas fonctionner comme il se doit ? Non ! Quitte à quitter ma zone de confort, autant en faire une véritable aventure, un défi de taille pour augmenter ma confiance en apprenant à me connaître.

Je ne t’ai pas parlé de cette retraite. Ce n’était pas un lourd secret. Juste que ce que j’y ai vécu était tellement « WAOUH » que je n’ai jamais réussi à mettre des mots dessus. Et là, je suis certaine que tu commences à comprendre pourquoi je t’en parle aujourd’hui…. Ma grande décision, c’est d’y retourner.

Ma psy y retourne la semaine prochaine avec deux patientes. Je sais depuis bien longtemps que j’y suis la bienvenue. Et malgré les vertiges et crises d’angoisses qui reviennent en force depuis quelques semaines, je maintenais que je n’avais pas besoin de partir. Je n’avais pas de réponse quand ma psy me demandait pourquoi je cachais sur une semaine dont j’avais vraiment besoin.

Bref, j’ai pris un billet à la dernière minute et je pars demain. Je suis hyoer stressée mais je sais le bien que ça me fera. Et cette fois-ci, je t’emmène avec moi 😉

Auteur : hp DYSjonctée

Dys, hp et en burnout sévère... parce que je ne fais jamais rien à moitié.

9 réflexions sur « 19 mai : sortir de sa zone de confort »

  1. Sortir de ta zone de confort par une seconde retraite….J ai hâte d avoir des retours et de savoir comment se déroule ce type de « thérapie »…Tu peux être FIERE de toi d avoir pris cette décision qui ne doit pas être facile car cela demande une bonne dose d énergie de chambouler ton quotidien et celui de ton mari et de tes enfants. Dis toi que tu as la chance de pouvoir te permettre cela. Je te souhaite un beau séjour et hâte d en savoir plus. Bisous.

    J'aime

    1. De plus, cela fait longtemps que j ai déjà évoqué l idée éventuelle de faire une retraite (mais où ? Comment ? et avec qui ? Cette éloignement doit certainement nous permettre d être complètement face à soi même sans aucun artifice et en étant coupés de tous nos repaires, habitudes, mari, enfants. La retraite je me demande dois je me renseigner, auprès de ma psychiatre ? Et les prix car financière ment compliqué chez moi

      J'aime

      1. Bonjour Isabelle. Je peux te mettre en contact avec ma psychologue si tu veux qui organise très souvent des retraites. Si tu veux, tu peux me donner ton adresse mail pour qu’on discute en privé. Je t’envoie plein de courage et encore merci pour tous tes gentils petits mots toujours enthousiasmant ❤️

        J'aime

  2. Bonjour p’tite Hp dysjonctée….C est comique que tu me proposes de me donner les coordonnées de ta psychologue car je me demande bien si tu es de Belgique comme moi….En tout cas…ne t inquiète pas j ai vu que dans ma province des retraites sont également organisées mais c est gentil de ta part. Je te souhaite un bon séjour et comme je te l ai déjà dit….sois libre, heureuse et imparfaite….Bon courage….Bisous

    J'aime

  3. Bonjour p’tite Hp Dysjonctée….C’est tellement agréable de lire que tu passes un bon séjour….et de découvrir les photos de ton paysage du moment. Moi aussi après un message énergétique, je me sens comme reliée à la vie. Je constate que tu fais partie de notre petit pays, si complexe….(je ne sais pas pourquoi je pensais que tu étais française)..Je compte sur toi pour profiter de tes dernières heures de retraite. Bien à toi…Bisous

    Aimé par 1 personne

      1. Oh…si tu savais comme je me sens dévastée par mon mal être et ma sensibilité , se besoin constant de être aimée et reconnue, ce sentiment d être nulle, à côté de la plaque, se sentiment de ne jamais prendre le bon chemin et de me prendre le mur en pleine face à chaque fois, de me sentir tellement complexée de mes défauts physiques qui sont nombreux, ce sentiment d être si mal aimée de mon compagnon et de mes enfants, de ma famille d origine, de ne pas être comprise par les collègues, de n avoir plus qu’ une amie parmi tous les gens qui ont croisé mon chemin durant plus d un demi siècle, d avoir cette envie profonde de quitter ce monde qui ne me correspond pas, d être triste dans les tripes malgré les nouveaux antidépresseurs qui font partie de ma vie depuis 30 ans, d reconnaissance de ma maman qui n

        J'aime

  4. De ce besoin de reconnaissance de ma maman qui ne vient pas, de cette impression de vivre ma vie comme spectatrice, de cette difficulté à affronter le matin et d attendre avec impatience la nuit qui apprise sans la lumière du jour, du bruit, de la foule, de ne jamais vraiment comprendre ce que je fais sur cette terre qui ne tourne pas rond, quel est le sens de ma vie, pourquoi tant de souffrance pour redevenir que simple poussière (la seule pensée m envahit de crises d angoisse). J arrête ici car je te renvoie à tes soucis et ce n en est pas le but ici.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s