23/11 La méditation forcée

J3 du miracle burnout… Oui, j’en ai conscience, le comptage de jours risque d’être long. 😉 

Silence

A vrai dire, j’ai été silencieuse toute la journée, plongée dans un livre que je n’ai su lâcher. J’ai malgré tout commencé la journée par cinq minutes de silence (et d’inactivité). J’ai repensé aux premiers mois de ma maladie. Je ne savais absolument plus rien faire : me lever pour me servir un p’tit verre d’eau me prenait toute mon énergie. Pourtant, le pire durant cette période n’était pas le corps qui lâche mais bien le mental qui ne lâchait absolument pas. Plus moyen de regarder la télé, de lire, de ranger ou de faire quoi que ce soit qui nous permette de ne pas affronter la torture du mental. Avec du recul, je me dis que j’ai eu un cours de méditation intensif en étant confrontée jour et nuit au mental, sans aucun échappatoire. Un Vipassana rien qu’à moi. 😉 Bref, tout ça pour dire que ce qui a été mon pire cauchemar pendant des mois est devenue ma plus grande force : le silence !

Lecture     

L’auteur du livre « la magie » nous demande de ne lire qu’un chapitre par jour (trois-quatre pages). Les missions quotidiennes se ressemblant un peu, je ne vais pas à chaque fois en parler sur mon blog. Mais je continue mes gratitudes quotidiennes.

J’ai repensé à un livre que j’avais acheté juste avant de me retrouver en arrêt et dont je n’avais lu que quelques lignes par ci par là, je garde le suspens jusqu’à demain mais j’y reviendrais 😉

Écriture

Citation du jour : « une grande partie de la souffrance humaine est inutile. On se l’inflige à soi-même. Une grande partie de la souffrance humaine est associée à une forme ou à une autre de résistance, de non-acceptation de ce qui est.« 

Facile à dire, oui, je sais 😉 

Goût de l’effort

J’ai rangé toute la cuisine 😀 Voilà, voilà 😉

Moments de bonheur en famille

Les enfants sont rentrés hyper excités de l’école. Vive le vendredi 😉 Premier reflex : crier ! Raté ! Deuxième reflex : « venez les enfants, on joue à un jeu de société. Gagné ! Je pense à mes limites que je dois absolument apprendre à sentir. Tout résonne, je sens que je ne vais pas tenir. Je mets mon casque anti-bruit pendant le jeu afin d’atténuer leur voix dynamique. Et tout se passe bien.   😀


Auteur : hp DYSjonctée

Dys, hp et en burnout sévère... parce que je n’en fais jamais rien à moitié.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s